88 podcast – Thomas Coget – Du contrôle de gestion à L’exceleur

thomas excelleur podcast

Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous présenter Thomas Coget L’exceleur, encore une magnifique rencontre du podcast.⁠ ⁠
On pourra dire que Thomas s’est cherché pendant ses études… après plusieurs chemins de traverse il se forme à la finance pour devenir contrôleur de gestion.⁠ ⁠ Le confinement l’aura amené à réfléchir au sens dans sa vie.⁠ ⁠ C’est décidé, il arrête de subir, il se met en mouvement et décide de créer son entreprise.⁠ Son envie profonde : aider les personnes à bénéficier de la puissance d’Excel.⁠ ⁠
Thomas devient l’Excelleur avec une communauté de plus de 178k followers sur Instagram.⁠ ⁠ Je ne vous en dis pas plus, je vous souhaite la bienvenue dans l’univers de Thomas Coget.

Pour écouter l’épisode de podcast avec Thomas Coget L’excelleur : sur SPOTIFY DEEZER APPLE PODCASTS GOOGLE PODCASTS YOUTUBE mais aussi Castbox, Eeko… et ici ☟

L’idée du calendrier de vie, ce n’est pas de se dire : il me reste tant de temps, mais c’est justement l’inverse ! De me dire il me reste tant de lignes jusqu’à la fin de ma vie !

Ça a été assez majeur dans ma manière de faire, dans mon passage à l’action. Et le fait de passer salarié à entrepreneur, parce que je me suis rendu compte qu’en fait… on ne peut pas toujours tout remettre au lendemain. Il faut remplir ces cases de choses qui comptent vraiment. Et en fait, je me disais qu’à l’époque. Qu’est ce que j’allais bien pouvoir raconter ? Ou même qu’est ce qu’on allait pouvoir raconter quand on parlerait de moi plus tard ? C’est aussi ça. Est-ce que ma fille, quand elle parlera de moi, elle dirait « Oui, bon, mon père, il était contrôleur de gestion dans une banque ». L’idée, c’est que de créer sa propre aventure, créer sa propre, créer son histoire et pas « la subir », parce que c’est un peu l’impression que j’avais sur plan professionnel.

C’est pas du tout quelque chose de « hors du commun » ou d’inhabituel, d’avoir un master d’une grande école par exemple. Et donc tout c’est standardisé. Sur le plan professionnel, il y a vraiment beaucoup plus d’efforts à fournir et il faut que tu sois aussi à la bonne place. Il faut arriver à trouver cette place là et arriver à trouver quelles sont ses forces et ce qui fait qu’on est au bon endroit.

Il faut trouver son grand Pourquoi ?

La première étape dans mon raisonnement, ça a été de me demander quel était le canal d’acquisition qui serait privilégié. Alors je me suis dit faire un blog sur Excel, il y en a déjà des centaines. Si c’est « bouché », c’est qu’il y a toujours quelque chose à faire. Mais ça aurait nécessité vraiment trop de temps pour viabiliser l’idée. Ensuite, il y avait YouTube. C’est rempli de monde qui parle d’Excel. Il y en a beaucoup qui sont un peu passionnés comme moi et qui n’ont pas forcément d’intérêt financier derrière. Ils sont très heureux de pouvoir échanger avec leur communauté.
Pour moi, ça a été un peu révélateur. Je me suis dit, je ne peux pas continuer à faire ça. Ça n’a pas de sens pour moi. C’est clairement pendant les confinement où je me suis dit : il faut faire quelque chose, il faut que je fasse quelque chose, ne peut pas continuer dans cette voie là. C’est la meilleure manière d’être malheureux toute sa vie pour moi.

Pourquoi pas moi ? Pourquoi est ce que je prendrai pas le temps de faire les choses qui me plaisent au lieu de au lieu de subir ?

La réussite, c’est regarder de là où on est parti et voir si on en est satisfait.

Je dirai la chance, je l’ai provoquée. J’ai su comment faire en sorte que quelque chose réussisse de manière assez rapide. C’est vrai qu’il y a de la chance, dans le sens où je ne pensais pas que j’en serais là actuellement. Mais à mon avis, la chance, ça se provoque.

Le conseil que j’aurai aimé recevoir : N’attends pas qu’on te donne les choses. Il faut vraiment aller les chercher soi même. Il faut provoquer sa chance !

Le meilleur conseil qu’on m’ai donné : ne pas faire attention à ce que pense les autres.

Rien qu’essayer de créer un truc, même si ça marche pas. Si c’est un peu foireux, c’est pas très abouti, c’est déjà bien mieux que de juste consommer ce contenu là. Au moins tu leur fournit quelque chose qui pourra être apprécié. Et si ça marche, tant mieux. Si ça ne marche pas, c’est très bien parce que c’est une expérience.

Conseil de lecture : The gap and the gain / Work Less, Make More

Pour en savoir plus sur Thomas Coget L’exceleur suite au podcast

Le compte instagram de Thomas L’excelleur

Les épisodes dont on parle dans le podcast

Camille Perrotte sur le podcast
Christophe Michalak sur le podcast

Envie toi aussi de trouver le métier qui a du sens pour toi ? J’ai une invitation à te faire : le bilan de compétences nouvelle génération

Le test pour savoir si vous êtes hypersensible

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :