En chemin podcast : #1 France l’Huillier de Marketeuse à Kinésiologue

Une invitation à écouter ta petite voix

France l'Huillier rdv 1

Bienvenue dans Pourquoi pas moi en chemin, le podcast de reconversion.
Ils ont osé écouter leur petite voix et ils ne le regrettent pas. Je t’invite à suivre le changement de vie de personnes exceptionnelles qui sont passées à l’action et sont en pleine sortie de leur zone de confort. Nous suivrons leur avancement, leurs peurs, leurs doutes, leurs réjouissances, le rôle de leur entourage. J’aurai le plaisir de les interviewer tout au long de ce fabuleux chemin grâce à 1 épisode trimestriel où vous pourrez leur poser toutes vos questions.

Pour ce 1er épisode, je vous présente France. Elle a fait une belle école de commerce après bac à l’ESCE puis un master à Sciences Po Paris, a ensuite cumulé les posts dans des instituts d’études très renommés. Alors qu’ils n’avaient aucune attache à Bordeaux, ils ont décidé avec son mari de déménager là-bas. Après quelques années, elle a réussi à obtenir un très beau poste en CDI chez Cdiscount puis Banque Casino. Alors qu’elle était dans son 3e congés maternité elle a découvert la kinésiologie, et c’est là où sa petite voix l’a finalement mené à cette nouvelle vie de Kinésiologue.
France a 36 ans et ouvert son cabinet il y a 2 mois.Bienvenue dans l’univers de France l’Huillier.

Pour écouter l’épisode SPOTIFY DEEZER GOOGLE PODCASTS
APPLE PODCASTS et YOUTUBE
mais aussi EEKO ET Castbox… et ici ☟

parcours France l'huillier kinésiologue

Au final, ça ne nous a pas semblé si risqué, si dingue que ça… Même si après coup, on se rend compte que oui c’était assez osé.

Je me suis vraiment rendue compte qu’à l’intérieur de moi, il y avait une petite voix. Il y avait des choses qui se passaient et que finalement je ne les écoutais pas assez !

Tout ce travail de sophrologie m’a fait ressortir le fait que je savais déjà au fond de moi que le marketing, bosser dans une entreprise, ça ne serait pas mon truc toute ma vie.

(Son kinésiologue) « Je te verrai bien là dedans. » « Je lui ai dit mais qu’est-ce que tu me racontes ? Moi je n’ai pas de don, travailler avec les énergie je n’y connais rien ! »

C’était un peu une blague avec moi même, limite c’est un peu fou ce truc.

Limite on s’est pas trop posé de questions, et cela dit comme dans beaucoup de choses c’est pas plus mal. Parce que oui c’était une année un peu dense, oui pour lui c’était aussi dense car toute la semaine il bosse à temps plein, et il bosse beaucoup, et du coup le week-end, il se retrouve à gérer 3 enfants et c’était pas évident non plus.

Au final on t’en met plein des échéances, tu passes ton bac, tu fais des études, (…) et là je me suis dit je veux faire le truc, c’est un cadeau pour moi. Soit ça me permet de changer de vie et en fait c’est génial, soit j’aurai appris plein de trucs.

Je me suis dit, je ne suis plus à ma place, mais en fait je crois que ce n’est pas pour moi.
D’admettre ça, ça me fait du bien.
D’accepter de ne pas être à la bonne place, ça ne me fait pas me dire que je suis mauvaise.
Je ne me suis pas dévalorisée.

C’est rigolo parce que les gens me disaient : c’est hyper courageux ce que tu fais. Moi je leur disais, je le vois comme une libération en fait. C’est vraiment libérateur pour moi. Il y a des choses un peu stressante, se lancer dans l’entreprenariat….

Je me réjouis d’avoir su écouter, car il faut aussi se remercier, d’avoir su écouter ma petite voix qui m’a dit un jour ose et tu verras ça sera pas mal et n’ai pas peur.

Mon conseil : s’ouvrir à toutes ces techniques qui nous permettent de mieux nous connaître, nous ressentir, qui derrière te permettent de ne pas réfléchir avec ton cerveau, mais avec ce qu’il y a au fond de toi.

On se met plein de barrières par moment, et au final quand on commence à réfléchir sur soi, on se rend compte que les barrières on se les crée avec le cerveau, qu’au fond de nous il y a des solutions qui peuvent être trouvées. C’est des ajustements.

Aujourd’hui, moi je n’ai pas la clé sur tout. Je ne sais pas quand j’aurai suffisamment de patient pour en vivre, il y a plein de questionnements, mais comme je ne me mets plus ces barrières.

L’objet de France l’Huillier

objet France l'Huillier

Pour rester en contact

Le site de France : bordeaux-kinesiologue.fr
Le compte Instagram
La page Facebook

Le 2ème RDV avec France l’Huillier a été diffusé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Des contenus inspirants tous les vendredis