48 Podcast – Rose-May Lucotte : Le voyage qui va changer sa vie et le monde avec ChangeNOW

Rose May Lucotte podcast

Cela faisait plus d’un an que je rêvais d’avoir Rose-May derrière mon micro. Nous avions notre rendez-vous planifié depuis plusieurs semaines en décembre dernier. Sauf que j’étais malade et elle était fatiguée. Nous avons maintenu, mais nous n’étions pas satisfaite du résultat. Nous avons donc décidé de réenregistrer un nouvel épisode. En dehors du plaisir d’avoir pu repasser du temps avec Rose-May, cela valait clairement le coup. Et désormais, quand mon invité me dit qu’il est ko ou que moi-même j’ai un coup de fatigue et bien je reporte. Ca aura été l’un des nombreux enseignements de cette rencontre.
Depuis l’enregistrement, il y a eu de nouvelles mesures sanitaire. ChangeNOW sera donc 100% à distance et l’accès est gratuit. Il y a également des pass qui offrent un accès à différents types de service. Rdv sur instagram où je vous en parle et où vous pourrez gagner des places.
Petite parenthèse traditionnelle, si le podcast vous plaît. J’ai besoin de vous en vous abonnant à votre écoute préférée et en mettant 5 étoiles et un commentaire sur apple podcasts.
Revenons-en à Rose-May, diplômée de l’EM Lyon, elle a commencé sa carrière comme chef de produit dans un laboratoire pharmaceutique, elle part ensuite chez Nestlé Health Science, c’est suite à son congés maternité durant lequel elle fait un roadtrip qu’elle se rend compte que cette vie n’est plus faite pour elle et qu’ils décident de changer le monde avec son mari. Rose-May est maman de 2 enfants et la co-fondatrice de ChangeNOW. Bienvenue dans l’univers de Rose-May Lucotte.

Ecouter l’épisode de podcast avec Rose-May Lucotte
Les meilleures citations de l’épisode
L’objet de Rose-May
Tous les liens pour la suivre
Les épisodes du podcast dont on parle avec Rose-May Lucotte

Ecouter l’épisode de podcast avec Rose-May Lucotte

Pour écouter l’épisode de Podcast avec Rose-May Lucotte sur SPOTIFY DEEZER GOOGLE PODCASTS APPLE PODCASTS et Youtube mais aussi EEKO ET Castbox… et ici ☟

Les meilleures citations de l’épisode

Cet objet est une belle métaphore de la vie, on a chacun à la base – comme cette grosse pastèque – un fruit et après on la sculte et on peut en faire quelque chose de complètement unique.

J’y repensais, c’est un peu un clin d’oeil à ce que je faisais aujourd’hui. A 4 ans, mon papa fêtait ses 40 ans et il m’en parle encore toujours. C’est moi qui faisait la réception des invités.

Je me suis beaucoup rattachée à faire ce qu’on attendait de moi, au standard de l’école. Ce côté très indépendant et créatif a été mis de côté.

Avant tout notre objectif n’est pas de faire du profit, notre objectif est d’avoir un impact positif. La mission de ChangeNOW est d’accélérer le changement vers un monde durable.

Je savais pourquoi je faisais ça et pour qui je le faisais.

Je me suis retrouvée dans un autre type d’entreprise, pas du tout paternaliste, complètement capitaliste. Et là, je ne me suis pas du tout retrouvée dans ce modèle là.

La direction a été catégorique, le télétravail ne pourrait pas être envisagé après. Là, je me suis dit mince je vais avoir un bébé et il n’y a aucun levier aujourd’hui pour avoir un peu d’air. Donc après je me suis vraiment posée la question. Je vais avoir besoin d’air, ce n’est pas possible, je sentais qu’on avait une pression permanente et donc j’avais demandé à revenir à 80% au moins les premiers mois. Un bébé qui arrivait dans ma vie, je ne savais pas ce que ça allait représenter comme charge de travail, mais je soupçonnais que ça allait être pas mal de boulot. Et en fait là on m’a dit que ce n’était pas possible. Qu’il fallait être à 100%, là je me suis dit ok, est-ce que ça va être compatible ?

On a décidé de faire un roadtrip avec notre bébé. Il avait 40 jours, on est parti 40 jours sur la route. A toutes les étapes on s’est rendu compte qu’on a rencontré des personnes qui n’étaient pas dans des cases, qui sont sortis des sentiers battus, qui ont inventé leur vie. Peu à peu il y a plein de barrières qui ont sauté. A un moment on s’est dit et si on ne rentrait pas ? Et à partir de là ce n’était plus un voyage mais une aventure.

Le projet c’est de se dire et si on faisait un grand rassemblement, on rassemble tous ceux qui ont envie de changer le monde, ceux qui sont en train d’innover partout dans le monde et on fait venir à eux des investisseurs, des grands groupes, des médias, du public. Et on fait venir à eux cette vitrine mondiale de l’innovation positive pour donner envie de s’engager sur ces sujets.

Quand on reprend nos slides d’il y a 5 ans, c’est à peu près texto ce qu’on fait aujourd’hui. L’idée, la vision étaient vraiment là. Mais on était très loin d’imaginer qu’on arriverait à le faire et que ça deviendrait ce que c’est devenu aujourd’hui.

J’ai dit à mon mari, qu’est-ce que tu veux : ouvrir des parkings en Espagne ou changer le monde ?

J’ai senti physiquement que ça n’allait pas être possible. Je me rappelle c’était assez frappant, juste avant de reprendre le travail, je voulais qu’on prenne une photo, je me regardais dans le miroir et je ne m’étais jamais vue aussi lumineuse, je n’avais jamais vécu ça. Pendant ce roadtrip il y a une lumière qui s’est allumée, une flamme qui s’est allumée. Après 3 jours de reprise de travail, là où c’était très frappant c’est que je ne me reconnais plus dans le miroir. Je me suis vue complètement grise, et je me suis dit ce n’est pas possible en fait. Le message était en fait pour moi très clair.

Au bout d’un moment ce chemin de liberté il s’est aussi ouvert à nous. Je sentais que ça sonnait juste. Le fait d’avoir vu plein de monde qui étaient sortis des sentiers battus et qui réussissaient, ça marchait ! Leur vie était belle. Ça ne m’a pas du tout fait peur d’imaginer aussi que nous on puisse complètement ré-imaginer notre vie.

Ça devrait être la norme de se créer sa vie sur mesure.

Une phrase que j’ai lu récemment  » On nait tous comme des originaux, mais beaucoup meurent comme des photocopies ». Là on redevenait des originaux.

Récemment on voyait des photos et on se disait, ils ont été fous de nous laisser faire ça.

On était assez déterminé, et je pense qu’ils ont vu à quel point le retour à la vie d’avant n’était pas possible.

Mon rapport à l’argent a complètement changé, parce qu’on avait plus du tout les mêmes moyens financiers. Il y a plein de choses qu’on a coupé. Il y a même quelque chose de plutôt bon à gagner en sobriété.

ChangeNOW s’inspire des expos universelles.

Au sortir de la 2ème édition de ChangeNOW. 1ère édition on a eu 2000 participants, 47 pays représentés, 250 intervenants sur scène. 2ème édition on était à 6000 participants, toujours à Station F. C’est après cette 2ème édition qu’on a rdv avec le Grand Palais, qui nous propose des dates pour la 3ème édition et là on est comme des fous. C’est vertigineux parce qu’on passe d’un 2000 m2 à 15000 m2. C’est un lieu qui nous faisait rêver. Qu’on n’imaginait pas pouvoir envisager si vite et en même temps on se dit c’est peut-être une seule fois dans notre vie qu’on nous proposera cette opportunité. Donc OK on y va, on ne sait pas comment on va le faire, mais on va le faire.

On est une solution pour les solutions. On a un impact et à nous aussi de déployer notre impact à grande échelle. On sentait que ça sonnait très juste de faire ce grand saut.

Ça a été une édition exceptionnelle, on s’est dit peut-être qu’on ne revivra jamais ça dans notre vie.

La réussite c’est de sentir qu’on est à sa place. Sentir que tu as trouvé ta place.

La petite Rose-May aurait hâte de voir toutes les aventures qui se passent dans cette vie. Elle aurait des étoiles dans les yeux. 6 ans, c’est le moment où une partie de la flemme commençait à s’éteindre et je pense que ça la ravirait.

On renonce à des choses et pourtant ce n’est pas un sacrifice quand le choix sonne juste.

La plus grande difficulté : le doute vis à vis de moi-même. Je n’avais jamais fait d’événementiel, l’entrepreneuriat je ne connaissais pas non plus. Je m’étais rattachée pendant des années à des standards, bonne élève, avoir des critères, être un peu évaluée, ça te fait un retour et là tout d’un coup entrepreneur on s’en fiche, il n’y a personne qui vient t’évaluer, tu fais ta vie. Et finalement, je me suis sentie un peu perdue au début, un peu déboussolée et le doute de savoir, est-ce que je suis la bonne personne pour faire ça ? Est-ce que je suis à la hauteur ? Il y a surement plein de gens qui ont beaucoup plus d’expérience que moi dans ce qu’on fait. Et en même temps, pour pas mal d’autres raisons c’était à nous de le faire ce projet. Déjà parce qu’il venait du coeur. Il y avait une profonde authenticité.

Dans l’entrepreneuriat j’ai beaucoup appris à accepter ce qui vient, et pas forcément à vouloir tout contrôler. Avant j’avais peut-être plus un schéma de vie dans la performance, le contrôle et là j’ai complètement lâcher prise. J’ai réussi à accepter ce qui vient et faire avec ce qui vient. Et ça a tout niveau !

J’ai appris à reconnaître ce qui sonne juste.

Ma plus grande vigilance c’est de garder ce qui nous anime, ce qui fait ce pourquoi on a fait ça. Nous ça a été un changement de vie. Réussir à protéger l’âme de ChangeNOW. Mais en vrai je suis assez confiante.

Je suis la plus fière d’avoir écouté ma petite voix. En vrai je pense que c’est ça, d’avoir accepté à un moment de lâcher prise.

J’ai vécu les années les plus difficiles de ma vie. Les premières années de ChangeNOW ont été un combat, qui était à la hauteur de la certitude qu’on avait de la nécessité de ce projet.

Paul Eluard : « il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rdv », je pense qu’on avait rdv sur ce projet.

Il y a un conseil qu’on m’avait donné : ne jamais négliger une rencontre. Car en effet, c’est souvent des rencontres dont on attend le moins que naît le plus de choses. Et parfois on attend beaucoup d’une rencontre et en fait ça ne va pas se faire, mais il y a d’autres choses qui germent.

J’étais beaucoup moins confiante à gérer une vie de famille dans le carcan que j’avais avant, où je n’avais pas du tout la liberté de m’organiser comme je voulais. Là je suis libre. Je travaille beaucoup plus qu’avant, mais je m’organise comme je veux. Je suis donc beaucoup plus à même d’élever des enfants et créer une belle vie pour eux.

L’objet de Rose-May

Rose May Lucotte podcast

Tous les liens pour la suivre

Après le podcast, Rose-May Lucotte sur Linkedin
ChangeNOW, le site web, sur instagram

Les épisodes du podcast dont on parle avec Rose-May Lucotte

Laisser un commentaire

livre-pop-up

programme-mission-de-vie-visuel-popup

%d blogueurs aiment cette page :